Organisation

Le Campus Saffraanberg héberge huit organismes de formation avec chacun son propre public-cible.

Formations Technique-théorie générale :
Le candidat Sous-officier Technicien (technicien avion, technicien armement, technicien véhicule, prévisionniste météo,…) suit au sein de cette école l’Instruction Générale Technique pendant sa première année de formation. Objectif de cette formation est d’amener le candidat au niveau technique qui correspond à celui du 3e degré EST Qualification.

Formation militaire de base :
Chaque candidat militaire doit suivre une formation militaire de base; aussi bien le candidat Officier recruté sur base de diplôme, le candidat Sous-officier Technicien que le candidat Sous-officier non-Technicien (Troupe de manœuvre, Génie, Artillerie, Logistique, CIS, …). Cette formation est dispensée dans cette école.

Préparation École Royale Militaire :
Le candidat Officier ayant réussi l’examen d’entrée de l’École Royale Militaire, mais qui ne s’est pas placé en ordre utile, est dans les conditions pour suivre une année de préparation. Ici, le candidat suit une préparation à l’examen d’entrée ainsi qu’à la première année de l’ERM.

Formations linguistiques :
Dans ce centre de langues, l’apprentissage de la deuxième langue nationale (N & F) ainsi que l’anglais est approfondie suivant différents niveaux (débutant, utilisateur, approfondi).

École Technique Air :
Le candidat sous-officier Technicien de la Composante Aérienne suivra, après avoir réussi l’Instruction Générale Technique, la formation professionnelle spécialisée dans sa deuxième année de formation.
Les autres organismes de formation sont destinées vers les militaires ayant déjà passés quelques années dans leurs unités.

Formation continuée :
Dispense la formation commune pour toutes les composantes au candidat sous-officier d’élite ( accédant au grade de 1er Sergent-major) et au candidat sous-officier supérieur (accédant au grade d’Adjudant-chef).

Formation Instructeur Défense :
Chaque militaire qui dispense de la formation dans son unité ou dans une école doit être formé comme Instructeur de la Défense.

Enseignement à distance :
Les militaires qui se préparent pour la promotion sociale (p. ex. : de soldat à sous-officier de complément), le passage au sein d’une même catégorie de personnel (p.ex. : de sous-officier de complément à sous-officier de carrière), pour l’examen d’entrée à l’ERM ou un examen de langue, peuvent suivre des cours scientifiques ou de langues à distance (digitalisés et/ou par correspondance).

Tous ces différents départements sont soutenus administrativement et sur le plan logistique par un État-major et Services.

organisation